5 Etapes clés...

Etape 1 : état des lieux /diagnostic du bâti

Le conseil syndical et le syndic doivent faire un point tant sur le plan de la gestion ( budget , charges , impayés .. .) et attentes des habitants que sur le plan technique ( DPE , audit énergétique , diagnostic technique global du bâti… )

Nous signalons que L’AGGLO a mis en place une aide à l’audit COPROPRIETE pour tout projet de rénovation énergétique référent Chloé LE CARPENTIER

 

Etape 2 : choisir les travaux à réaliser

Cibler les travaux prioritaires dans les parties communes ; mais également réfléchir aux travaux d’intérêt collectif dans les parties communes.

 

Etape 3 : Elaborer un plan de financement

  1. Evaluer les coûts du projet : coûts des travaux auxquels peuvent s’ajouter les coûts de diagnostic et honoraires en cas de missions de maitrise d’œuvre.
  2. Etablir un budget prévisionnel : budget voté chaque année (majorité simple) pour les dépenses courantes de maintenance, fonctionnement, administration des parties communes, constitution d’un fond TRAVAUX pour les travaux décidés en AG.
  3. Calculer les financements possibles (bénéficiaires pour les travaux sur parties communes, pour les travaux d’intérêt commun sur parties privatives, voire pour les travaux sur parties privatives).

 

Etape 4 : Organiser les travaux

  1. Planifier les travaux (selon besoin : choix du maitre d’œuvre, d’un bureau de contrôle, établissement des diagnostics type amiante ; mise en concurrence des entreprises ; demande des autorisations d’urbanisme indispensable – en particulier dans un centre historique ; planification du chantier ; information des copropriétaires (préparation des votes en AG).
  2. Voter les travaux : assemblée générale convoquée par le syndic (21 jours avant ta tenue); Tous les points à décider doivent être inscrits à l’ordre du jour. Après le vote des travaux et maitrise d’œuvre éventuelle le syndic signe les contrats.
  3. Etablir les diverses demandes de financements.

 

Etape 5 : Réaliser les travaux

A n’envisager qu’après réception des divers accords indispensables (subventions, urbanisme..)

 

  1. Suivi du chantier / La copropriété est maitre d’ouvrage de l’opération, il est recommandé qu’un ou plusieurs copropriétaires membres ou non du conseil syndical et/ou le syndic participe aux réunions de chantier,. les représentants de la copropriété valident également les comptes rendus.
  2. Réception de chantier. Fin des travaux. En cas de rénovation énergétique, il peut être intéressant de mettre en place un suivi des consommations énergétiques
  3. Solder les dossiers des demandes de financements.

 

contacter nous